Vos représantes du Collège des Doctorant.e.s de la SAES

Please scroll down for English.

Les élues au Collège des Doctorant.e.s de la SAES sont ravies de se présenter à vous. À nous trois, nous souhaitons vous assurer la meilleure représentation possible, et vous aider à mieux vivre et à valoriser vos travaux de recherche. 

 

Marie-Pierre VINCENT est en quatrième année à Sorbonne Université (Lettres). Sa thèse, consacrée aux représentations des résistances à la gentrification dans le quartier de Hoxton/Shoreditch à Londres (2008-2019) est encadrée par Claire Charlot. Elle est A.T.E.R. à l’Ecole de Management de Paris 1. 

 

 

Rhody-Ann THORPE est en troisième année de thèse à l’Université du Littoral et de la Côte d’Opale. Son sujet porte sur les politiques éducatives dans les sociétés postcoloniales à partir des années 40 et la thèse est réalisée sous la direction d’Imelda Elliott. Rhody-Ann est également enseignante à Sciences Po Lille.

 

Gwendoline GUY est en sixième année de thèse à l’université de Paris (Paris 7). Sa thèse porte sur l’influence des pièces universitaires jouées au sein des collèges de l’université de Cambridge au seizième siècle sur l’émergence du théâtre public anglais. Ce travail est encadré par Ladan Niayesh. En parallèle de ces activités de recherche, Gwendoline occupe un poste d’A.T.E.R au sein de la Faculté des Affaires  Internationales de l’Université du Havre.   

————————————————————————————————————

Dear all, 

We, the newly elected representatives of the Collège des Doctorant.e.s de la SAES are very happy and excited to introduce ourselves to you. The three of us aim to defend your interests as best as we can and to assist you in your projects. We would also like to bring visibility to your research. 

Marie-Pierre VINCENT is a fourth-year student at the Sorbonne Université. Her work pertains to the way anti-gentrification resistance has been represented in Hoxton/Shoreditch (London) between 2008 and 2019 and is supervised by Claire Charlot. Marie-Pierre also works as an Assistant Lecturer at Paris I’s school of Management.

Rhody-Ann THORPE is a third-year doctoral student at the Université Littorale de la Côte d’Opale. She is examining higher education policies in postcolonial societies from the 1940s onward and is supervised by Imelda Elliott. In addition to undertaking this ambitious project, Rhody-Ann also teaches at Sciences Po Lille.

Gwendoline GUY is a sixth-year student at the Université de Paris (Paris 7). She is assessing how the plays performed in the University of Cambridge in the sixteenth century influenced the rise of the English Public Theatre and she is supervised by Ladan Niayesh. Gwendoline also teaches as an Assistant Lecturer at the Université Le Havre-Normandie, in the Faculté des Affaires Internationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.