Confinement et doctorat : quelques ressources

Si la fermeture des bibliothèques et des laboratoires complique considérablement les recherches et la rédaction de la thèse, de nombreuses mesures d’accès ouvert viennent en aide aux doctorants. Voici quelques ressources pour continuer à mener à bien son projet en ces temps difficiles.

RESSOURCES EN LIGNE
  • La bibliothèque numérique de la BnF, Gallica, demeure fidèle au poste.
  • Un équivalent américain, Hathitrust, comprend également de nombreux ouvrages.
  • L’ONG Internet Archive propose des milliers de textes, films, enregistrements, etc.
  • Pour les doctorants qui travaillent sur des périodes anciennes, Google Books peut également s’avérer utile.
  • Du côté des articles et ouvrages universitaires francophones, Isidore recense les collections de nombreuses plateformes en accès ouvert (HAL, OpenEdition, Erudit, etc.).
  • En fonction des accès de vos bibliothèques universitaires, vous pouvez également consulter JSTOR et Cairn, sont particulièrement fournis.
Mesures spécifiques au confinement

De nombreuses initiatives se déploient pendant le confinement. En voici un échantillon – n’hésitez pas à nous écrire à college.doctorants@saesfrance.org si vous en connaissez d’autres !

  • Plusieurs éditeurs ouvrent leur catalogue, la liste est à consulter sur OpenEdition, ici.
  • La BIS fournit également l’accès à son catalogue numérique, sur demande.
  • De manière plus globale, de nombreuses universités proposent de nouveaux abonnements. Pensez à vous renseigner auprès de votre bibliothèque universitaire !
  • Internet Archive lance la National Emergency Library, où figurent de nombreuses ressources pour les chercheurs et les enseignants.
  • British History Online rend également son catalogue disponible, c’est ici.
Quelques liens pour rédiger sa thèse

En ces temps troublés, il peut être particulièrement difficile de se concentrer ou de trouver du sens à son travail. Si le plus important demeure de prendre soin de soi pour affronter cette période, voici cependant quelques liens vers des articles où puiser quelques conseils pour se (re)mettre à la rédaction.

Les communautés en ligne

Les communautés virtuelles peuvent s’avérer d’un soutien précieux en ce moment, alors que les doctorants sont parfois isolés, ou du moins coupés de leurs collègues. En dehors des nouvelles régulières que vous pouvez prendre de vos camarades de thèse ou des membres de votre communauté scientifique, il existe de nombreux groupes ou comptes de réseaux sociaux qui peuvent rompre l’isolement. Ciel mon doctorat, que vous connaissez sans doute pour leurs GIFS, vient de lancer un groupe Facebook d’aide à la relecture. Si vous le souhaitez, vous pouvez également poster, de manière libre, sur la page Facebook du Collège des doctorants de la SAES. Pensez également à Twitter, si vous disposez d’un compte ! On y trouve de nombreuses sociétés savantes et chercheurs qui partagent leur expérience quotidienne de la recherche.

Culture générale

Pour finir, quelques idées de liens pour penser un peu à autre chose :

  • L’excellent site OpenCulture, qui recense films, livres, images et cours en ligne gratuits.
  • UbuWeb, où trouver textes et films de grands écrivains et réalisateurs.
  • Les représentations gratuites de l’Opéra.
  • Un lien vers 10 visites de musées en ligne.
  • Les représentations de la Comédie française.
  • Les représentations du Globe Theatre dès le 6 avril.

Un très grand courage à toutes et à tous !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.