CONTRAT DOCTORAL – TOURS

On recrute bientôt un.e doctorant.e pour rejoindre le projet ANR JCJC TRUST_ISSUES, basé à l’Université de Tours.

Le contrat doctoral est financé pour une durée de 3 ans par le projet TRUST_ISSUES. La rémunération sera d’environ 1800€ nets, pourra être complétée par une légère charge d’enseignement selon les disponibilités, possiblement mais non exclusivement au département droit-langues de l’Université, et évoluera dans le temps. 

Le ou la doctorant.e rejoindra l’école doctorale Humanités & Langues et l’équipe de recherche Interactions Culturelles et Discursives (ICD). 

Le lien suivant (bilingue FR/ENG) permet de candidater: https://collegedoctoral-cvl.fr/as/ed/voirproposition.pl?matricule_prop=55879&site=CDCVL 

Les candidatures sont attendues pour le 15 mai

Vous trouverez aussi le descriptif général du projet ci-dessous: Dans son ensemble, l’équipe du projet étudiera la création des Organismes de Foncier Solidaire (OFS) sur le modèle des Community Land Trusts (CLT) étatsuniens comme réponse aux tensions du marché du logement. Un premier volet du projet analysera les OFS en y appliquant de manière réflexive et critique la notion de « transfert » juridique et institutionnel. Le deuxième volet du projet s’appuiera sur l’exemple des OFS pour contribuer, sur le plus long terme, à l’élaboration d’une philosophie du logement et de la ville nourrie d’analyses des sciences humaines et sociales.

Le projet doctoral s’articulera plus particulièrement autour de trois objectifs :

1. analyser et comparer le rôle des mouvements sociaux et des différents groupes d’intérêts dans la « forme » prise par les Community Land Trusts et leurs équivalents dans les différents environnements institutionnels où ils ont été créés et importés

2. participer à l’élaboration de critères normatifs d’évaluation du « transfert » que représente la création des OFS dans le cadre plus large d’une philosophie du logement, à l’articulation entre philosophie, théorie juridique, et philosophie sociale

3. étudier l’histoire des idéaux « géorgistes » (c’est-à-dire, ayant pour origine la pensée de Henry George) de lutte contre la captation des rentes liées à la valeur de la terre et leur devenir au sein de différents mouvements politiques et sociaux, ainsi que leur rôle dans l’évolution et la création d’institutions comme les CLT et les OFS.

Plusieurs types de profils seront privilégiés, et ce de manière non-exclusive :

-titulaires d’un master en droit ou en sciences politiques, avec une focalisation ou un intérêt marqué pour le droit comparé, l’étude comparée des institutions, et/ou l’histoire du droit
– titulaires d’un master en études anglophones avec une focalisation ou un intérêt marqué pour les questions politiques, sociales, juridiques et économiques et/ou l’histoire des idées
– titulaires d’un master en philosophie, avec une focalisation ou un intérêt marqué pour la philosophie juridique, politique, et/ou sociale
Une excellente maîtrise de la langue anglaise est attendue de la part de tous et toutes les candidat.e.s, autant du fait de l’environnement institutionnel du doctorat que de la nature internationale du projet TRUST_ISSUES. Cette maîtrise sera évaluée au cours des entretiens finaux, mais tout ce qui pourra en apporter la preuve dès la première étape des candidatures (ex : TOEFL) sera fortement apprécié.



Citer ce billet
doctoratsaes (2024, 21 avril). CONTRAT DOCTORAL – TOURS. Carnet des doctorant.e.s de la SAES. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w92b

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search