Elections des représentant.e.s du Collège des doctorant.e.s de la SAES 2024-2026

Vous trouverez ci-dessous les professions de foi des candidat.e.s aux postes des représentant.e.s du Collège des Doctorants. Les élections des trois nouveaux représentants auront lieu lors du Congrès Annuel de la SAES, à distance, de manière à ce que le plus grand nombre d’entre vous puisse voter.

Profession de foi – Bakis MOUGOU
Chères collègues doctorantes, chers collègues doctorants,
C’est avec détermination que je vous présente ma candidature pour le Collège des
Représentant.e.s des doctorant.e.s de la SAES qui sera renouvelé en juin prochain lors du
Congrès annuel de la SAES.
En tant que doctorante, je comprends pleinement les défis, les aspirations et les besoins qui accompagnent notre parcours académique. Je m’engage à être une voix authentique et dévouée pour représenter les intérêts de l’ensemble des doctorant.e.s de la SAES.
En collaboration étroite avec les deux autres délégué.es du Collège et en coordination avec le Bureau de la SAES, je m’efforcerai d’être le relais efficace des doctorants auprès de l’organisme.
Je suis déterminée à valoriser et à accroître la visibilité des doctorants au sein de la SAES.
Je m’engage à être à l’écoute de vos préoccupations, de vos idées et de vos suggestions.
Je suis convaincue que notre force réside dans notre capacité à collaborer et à échanger, et je suis déterminée à représenter fidèlement vos voix et vos intérêts auprès du bureau de la SAES.
Ensemble, nous pouvons créer un environnement de recherche dynamique et novateur. Je suis impatiente de travailler avec vous tous pour faire progresser notre communauté de jeunes doctorants chercheurs. À faciliter les échanges entre doctorants de différents laboratoires et à offrir un appui réciproque.
Merci de votre considération, et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions, des préoccupations ou des idées que vous souhaitez partager.
Amitiés,
Balkis Mougou
Doctorante contractuelle en Etudes Anglophones à CY Cergy Paris Université sous la
direction de Catherine Marshall et Agnès Alexandre-Collier.

Profession de foi – Mélanie Gantier

Chères doctorantes, chers doctorants et chers membres de la SAES,
Je vous présente ma candidature en tant que représentante des doctorant.e.s de la SAES. En effet, je souhaite poursuivre le travail effectué par le Collège doctoral, et participer activement au maintien et développement de notre communauté.
Doctorante en première année au sein du Centre de Linguistique en Sorbonne (CELISO), j’ai
pu découvrir toutes les missions remplies par nos représentantes, notamment à travers l’atelier « Vendredi c’est PHD ». Cet événement mensuel qui permet rencontres et échanges fructueux est selon moi essentiel car il contribue à l’accompagnement des doctorant.e.s, et à la lutte contre le sentiment d’isolement qui peut parfois saisir tout jeune chercheur.se.
Si vous me donnez la chance de pouvoir vous représenter, je m’impliquerai dans le maintien de l’échange et de l’entraide, par exemple à travers la rédaction de la rubrique « Hypothèses », mais aussi l’organisation d’événements comme les Doctoriales. Je m’engage à vous représenter avec dynamisme, notamment en participant aux Assemblées Générales de la SAES afin de vous communiquer toute information vous concernant. Enfin, je souhaiterais également mettre en place avec l’équipe du Collège Doctoral des événements propices à notre collaboration, comme par exemple des sessions de travail à distance.
Sincèrement vôtre,
Mélanie Gantier

Profession de foi – Marine OLLIVARY

Marine OLLIVARY, D2 Normandie Humanité, ERIBIA, Université Caen

Bonjour à tous, bonjour à toutes,

Doctorante en civilisation britannique au laboratoire ERIBIA, au sein de l’Université de Caen Normandie depuis 2022, je soumets, par la présente, ma candidature au collège des représentants et représentantes des doctorants et doctorantes de la SAES.

Déjà représentante au sein de mon École Doctorale (Normandie Humanité NH558), je suis habituée à représenter les intérêts et attentes des doctorants et doctorantes et à essayer de favoriser une ligne de communication claire entre les différents acteurs et actrices de la vie doctorale ainsi qu’entre doctorants et doctorantes. Je propose donc ma candidature afin de continuer un tel travail tout en m’investissant et vous représenter auprès du bureau de la SAES.

Le rôle de d’élue au sein du collège des doctorants et doctorantes est d’animer les activités dédiées à ceux et celles-ci, représenter vos attentes et besoins et faciliter l’échange entre les doctorants et doctorantes et avec le bureau de la SAES et assurer la visibilité de vos travaux et actions. Ma candidature s’accompagne donc des engagements suivants :

– Me rendre disponible et à l’écoute de vos divers besoins, attentes et projets. Je m’engage aussi à nous représenter auprès du bureau de la SAES et ses conseils et à faire remonter et défendre lesdits besoins, attentes et projets.

– Faciliter l’accès des doctorants et doctorantes aux ressources qui sont nécessaires au bon déroulé d’un doctorat et que la SAES peut leur proposer, entretenir les réseaux sociaux et le carnet hypothèse des doctorants et doctorantes de la SAES et favoriser ainsi la visibilité de nos travaux et actions.

– Faciliter la communication entre doctorants et doctorantes à l’aide de rencontres propres à ceux et celles-ci, notamment lors du congrès de la SAES (doctoriales) mais aussi grâce aux rencontres “Vendredi c’est PhD” et autres moments forts de la vie du collège.

Je vous remercie d’avance pour votre lecture et espère votre soutien,

Marine OLLIVARY.

Profession de foi – Chloé GIROUD

Chères et chers doctorant.e.s,
Après avoir validé un Master LLCER Anglais avec mention Très Bien, je me suis présentée aux concours de l’agrégation externe, que j’ai obtenue il y a deux ans. J’ai pour projet de devenir enseignante-chercheuse, et c’est avec cet objectif en tête que j’ai préparé ce concours. Ayant à cœur de réaliser un doctorat dans les meilleures conditions possibles, j’ai postulé à un contrat doctoral, que j’ai également obtenu pour les années 2022-25. Ma thèse s’intitule « S’immerger dans Shakespeare : Nouvelles modalités de jeu au 21ème siècle en France ». Mes recherches sont donc à la croisée de la littérature et des arts de la scène. Depuis l’année dernière, je fais partie des élu.e.s représentant.e.s des doctorant.e.s de mon école doctorale, à l’Université Grenoble Alpes. J’ai donc l’habitude de prendre la parole dans des conseils pour porter la voix des doctorant.e.s. Je me suis également investie dans la vie de mon école doctorale et de mon laboratoire. Soucieuse de rendre compte au mieux des problématiques des doctorant.e.s, je récolte régulièrement des témoignages que je transmets à l’école doctorale. Je me suis aussi investie dans des campagnes d’information, pour là encore jouer mon rôle d’intermédiaire entre l’ED et les doctorant.e.s. Ce mandat se terminera en novembre prochain. Ces dernières semaines, j’ai pu me renseigner auprès d’ Angélina Giret, Sonia Awan et Sophie Tassan sur les diverses missions confiées aux représentant.e.s des doctorant.e.s de la SAES. Ayant déjà organisé plusieurs événements scientifiques au sein de mon laboratoire, je saurai prendre la relève pour les sessions Vendredi c’est PhD, et préparer les Doctoriales du congrès annuel de la SAES. J’ai également l’habitude de créer des sites internet pour les diverses journées d’études que j’ai pu co-organiser. Aussi la gestion du site internet du Carnet des doctorant.e.s de la SAES ne me posera-t- elle aucune difficulté.
C’est avec ce bagage et cette stabilité que je présente aujourd’hui ma candidature au poste
de représentante des doctorant.e.s de la SAES. Tout au long de mon mandat, j’aurai à cœur de porter votre voix et mettrait un point d’honneur à rester à votre écoute.
Veuillez recevoir mes sincères salutations.
Chloé GIROUD


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
doctoratsaes (21 avril 2024). Elections des représentant.e.s du Collège des doctorant.e.s de la SAES 2024-2026. Carnet des doctorant.e.s de la SAES. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w929


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search